Frédérique Ries







Ondes GSM et champs électromagnétiques : il faut relancer le débat

10/26/2011

Rapporteure en 2009 pour le Parlement européen sur « les préoccupations quant aux effets pour la santé des champs électromagnétiques », Frédérique Ries a co-organisé ce mardi 11 octobre un séminaire intitulé « Signaux précoces : le cas du téléphone mobile et des tumeurs cérébrales ». Avec ses collègues Michèle RIVASI (Verts/ALE) et Kriton Arsenis (S&D), elle est revenue sur la prise en compte, par les institutions européennes, du risque cancérigène causé par les téléphones mobiles.

Un débat sans tabou ni exclusive et qui a permis d’avancer sur un thème particulièrement sensible.

Gilles Toussaint en a fait l’écho dans La Libre Belgique du 26 octobre 2011.

Étiquettes :