Frédérique Ries







L’absinthe, les clichés liés au sexe et les perturbateurs endocriniens, suite et pas fin!

03/12/2013

Hello, c’est de Strasbourg que je vous envoie ce billet.
La session a débuté hier, sur les chapeaux de roue. Avec un sympathique « happy birthday » du Président Shultz à Marc Tarabella en tout début de séance. Mon collègue bourgmestre d’Anthisnes fêtait à 17h05 exactement les 50 ans de son arrivée en ce bas monde. Happy Jubilee Marc!

Plus sérieusement maintenant, nos travaux. Débat surréaliste hier après-midi en groupe sur les stéréotypes liés au sexe en Europe. Un devoir essentiel, lutter contre les discriminations qui ont la vie dure, mais un texte produit par la commission Femmes de notre Parlement qui part dans tous les sens: 6 pages, 69 points(!), une litanie longue comme un jour sans pain, des interdictions en pagaille, en ce compris de clips et de chansons (!), des demandes d’études, de recherches, de nouveaux quotas… En bref, on y perd l’essentiel.
Et c’est ce que je rappelle en groupe: interdire, tolérance zéro pour toutes les discriminations à l’embauche, les harcèlements, les intimidations, les inégalités de salaires… ok! Mais promulguer une « Interdiction de la pornographie dans les medias », ça veut dire quoi? Une pratique sexuelle ennuyeuse pour les uns est déjà de la pornographie pour les autres, qui va tenter une définition, un tracé des limites? Une collègue basque ramène l’éternel poncif des jolies filles en minijupes sur le capot des Ferrari, question chère à Madame Milquet. Il me semble qu’il n’y a pas là de quoi fouetter un chat. On ne va pas non plus demander aux jolies filles d’arrêter de plaire non? Cessons de nous disperser et de demander aux femmes de se voiler, et concentrons-nous sur le combat là où il est vital. Les poursuites en cas d’abus, et avant tout, l’éducation, la formation, à la base de tous les clichés qui survivent encore.
J’ai voté la Résolution ce midi parce qu’elle ne mange pas de pain comme on dit. Pas de quoi voter contre. Pas de quoi s’enthousiasmer non plus.

Groupe de travail ensuite chez les libéraux sur 2 votes de cette semaine, à commencer par la définition de l’absinthe, dont je vous ai déjà parlé dans un billet précédent. En 2 mots, et pour faire simple, le PE est appelé à soutenir (ou pas;-)) une proposition de la Commission en ce qui concerne une définition commune de l’absinthe.
La Commission est unanime, le Conseil aussi (à l’exception de l’Autriche) face au PE, jusqu’ici presqu’unanime, dans l’autre sens! Curieux non? Pas tant que cela, votre serviteur a creusé ce qui ne semblait choquer personne d’autre. Derrière tout cela, une guerre commerciale entre des intérêts…suisses et européens! Les Allemands du PE, rapporteur en tête, se sont engouffrés dans la brèche, et tentent aujourd’hui de nous faire accepter que l’absinthe soit fabriquée…sans absinthe! Dans le fond, je revis un peu le « coup du chocolat » du début des années 2000! Que les choses soient claires: je ne bois pas, ni alcool, ni liqueur, seulement un peu de Brunello de temps en temps 😉 , et je n’ai aucune distillerie dans mon garage. Mais tout de même, à un moment donné, il y va de nos principes. Et voir une « große Koalition » organisée autour d’arguments fallacieux venir au secours de vermouths pour le coup alambiqués, c’est too much.
Bad luck hier soir: le Président du groupe de travail est allemand, le conseiller qui lui murmure à l’oreille est allemand, la conseillère qui a préparé la note à l’attention de mes collègues est allemande, et la seule collègue à prendre la parole, contre moi, est… allemande. Il est des karmas difficiles parfois. 😉 A suivre.
Comme le vote sur les perturbateurs endocriniens d’ailleurs. Je bataille toute seule contre un Britannique qui entend s’aligner sur les eurosceptiques de l’ECR, no way! Combat remis faute de combattants!
Je suis sûre d’une chose, c’est que les citoyens européens méritent d’être mieux protégés même si leurs priorités en ces temps de crise sont ailleurs.



Partagez !
Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on Reddit
Étiquettes :