Frédérique Ries







Europe créative : le Parlement européen demande plus de moyens pour la culture

03/02/2017

Le Parlement européen veut renforcer et simplifier Europe créative, le seul programme de l’Union qui soutient directement la création et le dialogue culturel.

Europe créative c’est la mise en réseau et la coopération des professionnels de la culture en Europe (spectacle vivant, art contemporain, patrimoine, etc.). Le programme finance en particulier l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel pour le développement, la distribution, et la promotion de projets européens. Il aide par exemple à diffuser un film au-delà de son pays d’origine. Un fonds de garantie de 121 millions d’euros vient soutenir les prêts aux PME, institutions culturelles, et associations des secteurs créatifs.

La tâche est herculéenne pour Europe créative, doté d’un budget de 1,46 milliards d’euros pour la période 2014-2020, soit 0,14% du budget européen quand les industries culturelles pèsent 3% du PIB de l’UE.

frederique-ries-mariee-femme-politique-parlement-europeen-europe-creative-programme-culturel-fille-inconnueFaute de ressources suffisantes, le taux de réussite des demandes d’aide de professionnels de la culture et de la création oscille en moyenne entre 15,83% et 32% seulement selon leur objet. Insuffisant aux yeux des députés, qui souhaitent augmenter les fonds alloués à Europe créative pour lui permettre de mieux remplir sa mission.

Critères de choix plus transparents, procédures plus simples, dimension sociale… les députés entendent faire d’Europe créative un succès incontournable pour sa reconduction dans 3 ans.
La Commission européenne a jusqu’à la fin de l’année pour rendre sa propre évaluation et faire des propositions sur la base du présent rapport.

Pour Frédérique Ries, Députée européenne MR, « La Fille inconnue, Les premiers les derniers, Le Tout dernier testament, autant de films belges soutenus récemment par Europe créative. La culture est un maillage de métiers et de savoir-faire qui prennent le pouls de nos sociétés et créent des emplois : 45 000 dans la seule région bruxelloise. Le défi à l’avenir sera de forger des projets de coopération à travers de l’Europe, des synergies entre les secteurs, et faire de la culture un facteur d’insertion sociale. »

Voir l’article sur Facebook

Contact:

Allan Sam
Assistant parlementaire de Frédérique Ries
02.284.75.49

 

Facebook

Twitter

Article1

Article2



Partagez !
Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on Reddit