Frédérique Ries







Erasmus +: Une success-story qui doit profiter à tous les jeunes.

02/03/2017

En cette année du 30ème anniversaire d’Erasmus, les députés européens ont adopté une résolution ce jeudi midi sur le nouveau programme Erasmus+. Si plus de 3.3 millions d’étudiants ont pu étudier, se former, faire du volontariat ou acquérir une première expérience professionnelle à l’étranger grâce à Erasmus (à comparer avec 3.200 étudiants la première année), le nouveau programme met volontairement l’accent sur le marché du travail, les stages en entreprises et son ouverture aux apprentis (Erasmus pro).

C’est quoi Erasmus + ?

Erasmus+ est le programme-cadre de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport pour la période 2014-2020. Il remplace les anciens programmes de l’UE dans les domaines suivants: Erasmus pour l’enseignement supérieur, Comenius pour les écoles, Leonardo da Vinci pour l’enseignement et la formation professionnels, Grundtving pour l’éducation des adultes, le programme Jean Monnet dans l’enseignement et la recherche, le programme “Jeunesse en action” et quatre programmes internationaux d’enseignement supérieur (Erasmus Mundus, ALFA II, Tempus et Edulink).

Un budget en constante augmentation pour des objectifs ambitieux

· Le programme dispose d’une enveloppe financière globale de 14,774 milliards d’euros pour la période 2014-2020 mis au service d’objectifs ambitieux. Il s’agit de ramener les taux d’abandon scolaire à moins de 10 % et de permettre à au moins 40 % des personnes âgées de 30 à 34 ans d’obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur ou d’atteindre un niveau équivalent.

· l’enveloppe vise principalement : les actions en matière d’éducation et de formation (69% du budget), la coopération internationale (12%), les jeunes (10%), le programme Jean Monnet (2%) et le sport (1%),

· autres chiffres : en 2015, 28 millions d’euros ont permis de soutenir près de 38.000 animateurs socio-éducatifs, des subventions complémentaires ont été attribuées depuis son lancement à plus de 40.000 étudiants défavorisés et en moyenne 50 projets par an dans le secteur du sport ont été soutenus.

Pour la députée libérale Frédérique Ries : « le programme ERASMUS est sans conteste un des grands succès de la construction européenne. L’UE doit poursuivre sur cette lancée, être moins élitiste et continué à ouvrir ce programme formateur à tous les jeunes, et pas seulement aux étudiants universitaires. »

Et d’ajouter : « La dimension pratique ne doit pas être négligée, et c’est pourquoi nous demandons à la Commission d’améliorer le mécanisme de garantie de prêt bancaire à faible taux aux étudiants. Seuls 130 étudiants et quatre banques ont utilisé cet outil depuis son lancement en 2015, c’est très insuffisant ! ».

Lien vers le site de la Commission :
https://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/node_fr

Lire l’article sur facebook

Contact :

Patrice Audibert
Assistant parlementaire de Frédérique Ries
02.284.75.49

 

Facebook

Twitter

Article1

Article2



Partagez !
Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on Reddit