Frédérique Ries







Discrimination sur la cigarette électronique, le SPF Santé Publique persiste et signe

12/07/2016

Douche froide hier pour les 150.000 utilisateurs belges de cigarette électronique après les déclarations du porte-parole du SPF Santé sur les alternatives à la cigarette.

“Nous restons prudents et vigilants”, tels sont les mots employés par le fonctionnaire du SPF Santé et qui ont de quoi inquiéter chaque vapoteur belge.

Le problème est donc moins la transposition par la Belgique, via un arrêté royal à venir, de la directive européenne sur les produits du tabac de 2014, que la volonté exprimée par les autorités belges de santé de ne pas encourager l’utilisation de la E-cigarette, comme outil de sevrage tabagique.

Cette déclaration publique est en totale contradiction avec l’avis positif[1] sur la cigarette-électronique rendu en octobre 2015 par le Conseil Supérieur de la Santé.

Pour la députée libérale, Frédérique Ries : « la position du SPF santé est incompréhensible. Continuer à préconiser les visites remboursées chez le tabacologue et le seul recours aux substituts nicotiniques, qui ont montré leur inefficacité depuis 20 ans, est clairement une solution du passé.

Reconnaitre que la cigarette électronique est aujourd’hui l’outil de sevrage le plus efficace, c’est ce qu’on attend du SPF Santé. Elle permet au fumeur de réduire sa consommation ou d’arrêter de fumer en douceur. C’est d’ailleurs la conclusion de la plupart des études sérieuses menées en Europe sur le sujet. »

Et d’ajouter : « Pour ma part, je continuerai à me battre aux côtés des 150.000 vapoteurs belges pour qu’ils puissent utiliser au quotidien la cigarette électronique, dans un cadre légal défini ».

Pour Frédérique Ries : « une seule conclusion s’impose, les autorités font fausse route. On n’arrête pas le progrès en marche surtout lorsque, s’agissant de la cigarette électronique, il permet à des citoyens toujours plus nombreux de sortir du piège tabagique. »

[1] Le C.S.S reconnaît dans cet avis que “les e-cigarettes sont considérablement moins toxiques que le tabac” et qu’ “elles peuvent être un outil efficace pour arrêter de fumer”.

 

Facebook

Twitter

Article1

Article2



Partagez !
Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on Reddit