Frédérique Ries







Perturbateurs endocriniens: la Commission au pied du mur!

02/04/2016

Débat très attendu ce soir à Strasbourg, par le Parlement européen mais aussi par la communauté scientifique et surtout les citoyens européens. La Commission va devoir justifier, ou tenter de justifier, son coupable retard. En 2012 déjà elle était sommée de publier des critères de définition, essentiels pour baliser une stratégie efficace de réduction!

4 ans à jouer la montre, plus encore si l’on considère que dès 2006 la Commission offrait un sursis, pour ne pas dire un chèque en blanc aux producteurs qui avaient pesé de tout leur poids dans les négociations de REACH. LA législation européenne phare sur les produits chimiques.

Un long, très long débat dans lequel Frédérique Ries, rapporteur pour le groupe libéral avait exigé déjà, en vain, l’inclusion des perturbateurs endocriniens dans la liste des substances préoccupantes.

Cette fois la donne a changé, et c’est une première. La Cour de Justice de l’UE vient de juger que la Commission avait violé le droit européen en échouant à publier ces fameux critères scientifiques exigés dans le Règlement Biocides de 2012.

Pour Frédérique Ries: la gestion du dossier perturbateurs endocriniens par la Commission européenne fait l’unanimité contre elle. Les ONG, le Parlement européen ET le Conseil la somment d’agir. Il est temps pour la gardienne des traités de respecter la loi, il est quasiment ubuesque d’avoir à le rappeler!”

Les perturbateurs endocriniens, c’est quoi?

Qui perturbe quoi?
Tous ces produits chimiques, ou cocktails de produits, auxquels nous sommes exposés au quotidien, qui se conduisent un peu comme des hormones et viennent perturber nos fonctions hormonales naturelles. Avec des effets parfois désastreux sur la santé, notamment pour les plus vulnérables, femmes enceintes, enfants, adolescents, mais pas seulement.

En France un agriculteur a récemment gagné son recours pour faire reconnaître son exposition aux pesticides comme maladie professionnelle. Produits ménagers, pesticides, plastiques (les fameux phtalates), PCB, médicaments…la liste est longue.

Pour Frédérique Ries, c’est un combat de 10 ans qui commence à donner des résultats!

tapis mousseAprès la capitulation des négociateurs de REACH, et convaincue par le fait que la Commission n’avait nullement l’intention d’agir, la députée européenne du MR a continué son combat pour une chimie propre. C’est ainsi qu’en mars 2010, elle invitait avec sa collègue Corinne Lepage la crème des experts européens à dresser un état des lieux lors d’un séminaire sur le Bisphénol A, audition qui a pointé du doigt aussi les nombreux conflits d’intérêts dans le secteur de “l’expertise indépendante”!

Pour Frédérique Ries: ” les perturbateurs endocriniens représentent une réelle menace sanitaire pour des millions d’Européens. La Commission européenne n’a plus le droit de se cacher derrière d’interminables études d’impact. Le temps de la réflexion est passé, dépassé, on attend d’elle qu’elle fasse passer la santé avant le marché”.

Contact :

Patrice Audibert
Assistant Parlementaire de Frédérique Ries
0497/238347