Frédérique Ries







Glyphosate, la Commission suspend son vote

03/09/2016

Pas de fumée blanche à Bruxelles. Après deux jours d’intenses débats, les experts du comité permanent ad hoc des Etats membres ne sont pas parvenus à un accord sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, le fameux Round Up, en Europe.

Face à la fronde de plusieurs gouvernements, la Commission a fait ses comptes et constaté qu’elle ne rassemblerait pas la majorité qualifiée nécessaire. Le vote a donc prudemment été “postposé” au 18 mai.

Un délai que la Commission espère mettre à profit pour convaincre les refuzniks, ou renforcer son texte. Et ces quelque 8 semaines ne seront pas de trop: si l’Angleterre et la Belgique ont annoncé leur soutien, les Pays-Bas et l’Allemagne hésitent, la France, la Suède et l’Italie de leur côté ont prévenu que ce sera non, et la pression citoyenne monte aux quatre coins d’Europe, et au Parlement européen!

Après la conférence de presse organisée la semaine dernière par Michèle Rivasi, Gilles Pargneaux et Frédérique Ries, la polémique sera sur la table de la commission Environnement le 21 mars prochain.

Pour Frédérique Ries: “le glyphosate et ses co-formulants sont non seulement classés “cancérigènes probables” par l’OMS mais également des substances toxiques pour la reproduction. Rien n’empêche la Commission européenne de suivre les conclusions de l’OMS sur le glyphosate, de s’orienter vers un phasing-out de cette substance et de mettre la pression sur les industriels pour qu’ils commercialisent des alternatives plus sûres pour se débarrasser des mauvaises herbes.”

Contact:

Patrice Audibert
Assistant parlementaire de Frédérique Ries
02.284.75.49