Frédérique Ries







Cap sur le «marché unique numérique» : l’Europe sort le grand jeu

02/04/2016

Chaque nouvelle année apporte son lot de nouveaux challenges. Pour l’Union européenne, 2016 sera l’année de lancement du marché unique numérique, celle où les entreprises et les citoyens entreront de plain-pied dans l’ère des technologies numériques, et pourront totalement en bénéficier.

Fini le géo-blocage qui empêche de regarder à l’étranger les JT ou les matches de foot diffusés en streaming sur les sites des chaînes nationales, fini aussi d’être privé de regarder le podcast des émissions télés étrangères. C’est en tous cas la volonté du Parlement européen exprimée lors d’un vote ce mardi sur ce grand chantier plein de promesses.

Une modernisation nécessaire

Au fil des dernières années, le poids du numérique n’a cessé de croître au sein de la société européenne : le marché intérieur, incontestable réussite de l’UE, devait être mis à jour pour coller à cette réalité, 315 millions d’européens utilisent chaque jour internet!

Un marché unique numérique achevé pourrait engendrer une croissance de 415 milliards d’euros, avec des retombées directes sur les citoyens, leur emploi et l’économie européenne, cela fait rêver.

Suppression du géo-blocage, 4G, cloud européen, innovation : un potentiel formidable!

Impossible de citer tous les avantages de cette stratégie, avantages qui auront un impact direct sur le quotidien. Les frais de livraison dans le commerce électronique, qui n’attire que 15 % des consommateurs, vont chuter : ce sera une incitation aux PME à développer ce secteur, actuellement elles ne sont que 7% à vendre par ce biais.

Grâce à la fin programmée du blocage géographique, l’internaute ne sera plus automatiquement redirigé vers le site de son pays lorsqu’il cherche à se connecter là où le catalogue d’offres est le plus avantageux comme cela arrive une fois sur deux lors des requêtes transfrontalières.

Les consommateurs ne devront donc plus subir les différences de prix en ligne selon la nationalité du site d’où ils effectuent l’achat, comme il en avait été question avec les offres en ligne de Disneyland Paris.

Dernier exemple, il sera désormais possible à chacun de se connecter à son compte Netflix dans tous les États membres. L’irritant « Désolé, cette vidéo n’est pas accessible depuis votre zone géographique » ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

La couverture réseau est aussi concernée : le haut débit de la 4G sera davantage déployé, et il est temps. 15% seulement des Européens en zones rurales y ont accès pour l’instant. Un cloud européen se chargera de conserver les méga-données, l’accent étant mis sur la confidentialité.

Enfin, toutes ces initiatives créeront pour les entreprises un terrain propice à l’innovation, la croissance, l’émergence de nouveaux métiers et la création d’emplois nouveaux.

Un marathon plein de promesses

Cette révolution numérique est la nouvelle révolution industrielle. L’Europe a raté la vague des réseaux sociaux, l’Europe a manqué le commerce de partage, il s’agit maintenant pour l’UE de revoir ses législations, pour mener l’économie du 21ème siècle!

DSM1.1Pour Frédérique RIES : « plus de vingt ans après la publication du rapport sur la société de l’information planétaire par le Commissaire Bangemann, l’Europe est toujours à la traîne dans le domaine des nouvelles technologies. Il est grand temps d’inverser la tendance et que l’UE favorise l’émergence de sociétés leaders par exemple dans la vente des biens et services en ligne, dans la création d’un “cloud européen”, ou encore dans la E-health».

Elle souligne : « le chemin de la réalisation du marché unique numérique va être long, mais c’est le seul chemin possible. À l’image de la suppression du roaming, l’UE montrera ainsi sa capacité à se réinventer, à regarder le futur avec envie et espoir et à prendre les décisions de bon sens dans l’intérêt des citoyens».

Après les promesses, le temps est maintenant à l’action. L’année 2016 doit voir l’éclosion de l’Europe du numérique.

Contact

Patrice Audibert
Assistant Parlementaire
02/28.47.549