Frédérique Ries







Hypercholestérolémie familiale, les experts réunis ce mardi au Parlement européen tirent la sonnette d’alarme.

10/07/2015

 

Une personne sur 200, très jeune souvent, est touchée et l’ignore.

12079502_10153348860159024_2122899787456659111_nFrédérique Ries a choisi la Journée mondiale du cœur pour réunir les experts et sortir de l’ombre cette maladie qui fait 2 millions de victimes chaque année en Europe. Les orateurs de haut niveau qui se sont exprimés cet après-midi sont unanimes pour appeler à une meilleure coordination sanitaire, au niveau européen et dans les États membres, afin de traiter tous les facteurs de risques cardiovasculaires touchant les jeunes. Le maître mot est la prévention, et la sensibilisation à cette maladie silencieuse, 10% seulement de ceux qui souffrent de cette anomalie génétique sont diagnostiqués!

L’HF, c’est quoi?

• L’HF est une maladie génétique transmise dans un cas sur deux aux enfants de ceux qui en souffrent. Elle se traduit par des niveaux de cholestérol total et de LDL (le mauvais cholestérol, à ne pas confondre avec le bon cholestérol-HDL), extrêmement élevés, ce qui augmente de cent fois le risque cardiovasculaire chez des malades âgés de 20 à 40 ans. Jules Payne, la directrice de l’Association européenne des patients HF mentionnait cet après-midi avec beaucoup d’émotion le cas d’une petite fille de 12 ans décédée en Angleterre après un jogging avec ses sœurs et sa maman, elles étaient atteintes toutes les 4 à leur insu de la maladie.

• Ces personnes présentent en outre des risques accrus d’athérosclérose, de maladie coronaire et de décès prématuré.

• L’HF est la maladie cardiaque la plus fréquente dans cette catégorie de la population. Selon la base de données européenne “Orphanet”, la prévalence de l’hypercholestérolémie familiale est estimée à 1 sur 500 pour le type le plus commun de la maladie. Plusieurs experts aujourd’hui ont évoqué une prévalence plus proche de la réalité qui pourrait être d’une personne sur 200.

L’ HF doit devenir une priorité de santé publique

artere-cholesterolAlors que les autres principaux facteurs de risques cardiovasculaires touchant les jeunes, tels que le tabagisme ou les comportements alimentaires, ont été traités et politiquement mis en avant au niveau européen ces dernières années, l’HF a été largement négligée.

Pour Frédérique Ries, “La prévention des maladies cardio-vasculaires doit devenir une priorité de santé publique. Certes, la Commission européenne peut fournir un soutien financier à la sensibilisation de l’hypercholestérolémie familiale, mais c’est aux niveaux fédéral et régional que la plupart des efforts devront être entrepris.

Une mobilisation essentielle pour réduire le taux de mortalité mais aussi améliorer la qualité de vie de millions de malades qui s’ignorent. Leur donner la chance de se prendre en main, et de s’offrir un avenir.

12006585_10153348974154024_540489891451637250_o

L’interview de membres du panel par Euractiv:
http://www.euractiv.com/video/cholesterol-heart-family-318240

Contact:
Patrice Audibert
Assistant parlementaire de Frédérique Ries
02.284.75.49