Frédérique Ries







Néonicotinoïdes : pas question de lever le moratoire pour les députés européens

06/23/2017

La commission de l’Environnement a rejeté hier matin à une forte majorité la demande d’une députée conservatrice de l’ECR, opposée à l’interdiction de trois insecticides néonicotinoïdes en Europe.
Bien connus pour les dégâts qu’ils occasionnent sur les abeilles, les pollinisateurs sauvages ou encore les organismes aquatiques, les insecticides néonicotinoïdes sont aussi soupçonnés d’effets délétères sur les humains.

L’Agence européenne de sécurité des aliments a jugé en 2013 que ces insecticides posaient des « risques élevés et graves pour les abeilles », poussant la Commission à décréter un moratoire européen sur trois néonicotinoïdes la même année. Une pétition Avaaz signée par 4,4 millions de personnes demande de faire plus pour en finir avec ces insecticides. Le nouveau projet législatif, celui visé par l’objection rejetée ce matin, prévoit une interdiction complète de l’utilisation de ces insecticides dans les champs, à l’exception des cultures qui poussent entièrement dans des serres. Les États membres doivent maintenant se prononcer.

En Wallonie, 350 espèces sauvages d’abeilles et de bourdons permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts de nos cultures agricoles dépendent de la pollinisation des insectes. Leur disparition met en danger jusqu’à notre régime alimentaire. Cela voudrait dire adieu au café du matin, à la tarte aux pommes de grand-mère, et aux chocolats de Pâques.

Pour Frédérique Ries, Députée européenne MR, « Impossible de fermer les yeux alors que les preuves de la nocivité des néonicotinoïdes s’accumulent. Le principe de précaution inscrit dans le traité fondateur de l’UE nous oblige à agir pour protéger l’environnement et la santé de nos populations. » Elle poursuit « Des alternatives aux néonicotinoïdes existent, il faut les développer et réconcilier apiculteurs et agriculteurs. Ce sera d’ailleurs le thème de la Semaine européenne des abeilles que j’accueille à partir du 26 juin et qui doit apporter des solutions concrètes et durables. La pollinisation est essentielle à l’agriculture.»

Pour en savoir plus sur la Semaine européenne des abeilles 2017, rendez-vous sur www.beeweek.eu (en anglais).

Contact:

Allan Sam
Assistant parlementaire de Frédérique Ries
02.284.75.49

Facebook

Twitter

Article1

Article2



Partagez !
Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on Reddit